666666

Que dire de l'AEF cru 2011 ?

Je me suis demandée si je devais vous dire la réalité de mon vécu où faire comme un grand nombre le récit merveilleux d'une journée au salon ?

J'ai opté pour vous dire comme toujours le fond de ce que je pense, mais en le dosant diplomatiquement.

Merci à mes amies qui m'encouragent depuis des années à être moins cassante dans mes propos !

Elles se reconnaîtront !

666666

Départ dans la bonne humeur, de ma petite ville de province Vendredi de bon matin avec ma fille pour Paris.

Dans le métro, à la sortie de la station Porte de Pantin nous sentions déjà la tension ambiante en observant une population exclusivement féminine gravir les escaliers frénétiquement encombrées de gros sacs et de caddies.

Nous les avons laissées courir vers l'entrée, un vrai troupeau de femmes en furie !

66

Le tricot et la dentelle étaient à l'honneur cette année.

1

66

Premier arrêt sur le stand de Dominique DHC, pour celles qui vont y venir aujourd'hui c'est le

A 10.3

J'en ai profité pour lui déposer mon dernier petit rouge et admirer mes nouveaux arbres présentés d'une façon originale puisqu'il faut soulever chaque cadre pour admirer le suivant.

4

 

66

Vous pourrez y découvrir son petit ours assis sur un transat qui est une exclusivité de l'Aiguille en fête et que vous ne pourrez plus acheter après ce salon.

Alors dépêchez vous d'y aller il vous reste seulement quelques heures ...

66

Nous lui avons laissé nos manteaux, les moelleux gouteux pour ne pas qu'ils soient écrasés durant le parcours du combattant qui s'annonçait.

2

66

Ce salon est un vrai sauna, peut être à cause des spots et du monde, au fur et à mesure j'enlevais les couches de vêtements !

Ce n'est pas tout, car ce fut la première fois que nous avons battu le signal de la retraite à 14h00, épuisées d'être bousculées, piétinées, de recevoir des grands coups de sacs ou des coups de certaines parties de l'anatomie humaine.

Une de mes amies m'avait prêté ceci, à utiliser avec modération quand même !

3

66

Nous avons pu admirer les expositions de dentelles où par bonheur peu de personnes se bousculaient.

Comme elles étaient belles ces robes noires dont une est ma préférée, mais je ne peux que l'admirer car c'est une robe de Channel ...

5

66

Des dentelles blanches.

6

66

Des dentelles qu'il nous est interdit de prendre en photo alors nous les garderons dans notre mémoire.

Certaines ressemblant à de l'architecture, quel travail de création !

66

Et puis quelle imagination débordante de certaines en admirant ces drôles de bestioles en suspension !

7

66

Midi sonnant, moins de monde, normal la brodeuse déjeune, dehors, dedans, sur les escaliers ...

66

8

66

Mais avant de partir j'ai quand même réussi à retrouver Katia, ce qui fut facile car elle se trouvait sur un stand, rater Christine et pourtant nous sommes venues plusieurs fois sur le stand de Katia, donner rendez-vous à Michèle MMNN chez DHC, retrouver Maïté qui arrivait du Suuuuuuuuuud, ma Vévette de Bretagne et alors que j'attendais Sophie, mon regard fut attiré par une brodeuse qui attendait sagement devant le stand avec son joli sac.

9

Une merveille ce sac, ah si je savais coudre !!!

11

66

A ce moment précis je disais à Maïté que j'attendais Sophie que vous connaissez sous le pseudo de Sof avant de repartir chez moi.

Maïté s'est mise alors à rire car cette brodeuse sage comme une image qui attendait devant le stand de DHC n'était autre que Sof !

66

Nous avons discuté un bon moment au sujet de pointus en tout genre qu'elle aime beaucoup, et avons immortalisé notre rencontre par une photo.

10

De gauche à droite : Sof, Maïté, le Chat Bleu et ma gentille Vévette.

Petit message à Sof, pourrais tu me dire où je peux trouver le catalogue de l'exposition que tu as admirée au château de Rueil-Malmaison ?

66

Voilà c'est tout, j'ai fait peu de photos cette année.

666666

Rendez-vous demain, jour de la St Valentin, pour les résultats du concours des cartes de voeux cru 2011, j'ai enfin réussi à compter toutes mes buchettes !

Je vous dis à demain.

666666